Faut-il évaluer les politiques publiques ?

28/12/15

Apparue tardivement en France, l’évaluation des politiques n’est pas parvenue à réellement s’imposer dans les pratiques de l’Etat et des collectivités. Dans un contexte marqué par les contraintes budgétaires et les exigences d’efficacité, l’évaluation des politiques publiques serait-elle en train d’opérer son grand retour ? Un dossier réalisé pour le compte de la Métropole de Lyon

Quelques questions clés relatives à l’évaluation des politiques publiques

28/12/15

 

Un dossier réalisé pour le compte de la Métropole de Lyon / Direction de la Prospective du Dialogue Public, publié sur Millénaire3.

 

Apparue quelque peu tardivement en France, l’évaluation des politiques est finalement devenue dans le courant des années 1980 porteuse de nombreux espoirs en matière de renouveau de l’action publique. Trente ans plus tard, force est pourtant de constater que l’évaluation est encore loin de s’être systématisée dans les pratiques de l’Etat et des collectivités. Il faut dire que l’évaluation n’a pas toujours eu bonne presse parmi les agents publics, qui l’assimilent encore trop souvent à une forme d’expertocratie ou de contrôle. A contrario, l’évaluation est pourtant présentée par ses défenseurs comme un outil indispensable à la bonne gestion des deniers publics et à la transparence démocratique. Et ces derniers arguments pèsent aujourd’hui plus fortement dans la balance. Dans un contexte marqué par les contraintes budgétaires et les exigences d’efficacité, l’évaluation des politiques publiques est-elle en train d’opérer son grand retour ?

 

Afin d’y voir plus clair, ce dossier propose d’explorer plus en avant quelques questions clés relatives à l’évaluation des politiques publiques.

 

Accéder au dossier.